in

Paris : La Police Enquête Sur Un Chien De Sécurité Blessé Dans Le Métro

Pauvre bête 😞😡

Le 21 février dernier, un incident s’est produit dans la ligne 7 du métro parisien et n’a pas manqué de choquer les internautes. En effet, les passagers de la rame ont remarqué avec horreur qu’un chien de sécurité, un Malinois était en train de se vider de son sang dans le wagon. Puis son propriétaire ne semblait même pas s’en préoccupé.

Dans la soirée du 21 février dernier, un agent de sécurité et son chien, un Malinois montent dans un wagon, devant d’autres passagers. Très rapidement, les passagers reçoivent un choc : l’animal saigne abondamment, sous les yeux des Parisiens, complètement abasourdi.

Choquant !

Ce soir-là, la chienne baptisée « Garboe » a filé des mains de son propriétaire et s’est fait percuter par une rame. En effet, quelques minutes plus tôt, les services de la RATP ont reçu l’information selon laquelle un chien errait sur les railles, mais ils n’ont pas stoppé la circulation.

Une rame a alors percuté l’animal de plein fouet au niveau de l’arrière-train. Ensuite, il était en panique et divaguait, avant que deux usagers du métro lui viennent en aide. Tout de suite, ils ont emmené l’animal à un accueil RATP qui s’est chargé de rendre l’animal à son maître.

Indifférence !

Son maître était totalement indifférent face à la situation de son chien. Garboe a voyagé en transports en commun, avec l’arrière-train en sang, jusqu’à une clinique vétérinaire. Les usagers ont exprimé leur mécontentement. Face à cela, le maître s’est montré agressif et a crié que ce chien lui avait coûté une « fortune ».

L’histoire a créé un tel tollé que le RATP a essayé de laver toute sa responsabilité. Ils ont expliqué que le traitement des chiens est l’affaire de l’entreprise qui recrute les agents de sécurité mobiles dans le métro parisien. Ils ont donc précisé qu’il fallait se rapprocher de ce sous-traitant pour avoir des explications.

Elle va mieux !

Garboe va bien mieux, selon les infos. Elle a eu droit à une opération et se rétablit tranquillement. Mais une fois de plus, cette affaire témoigne du traitement dont bénéficie les animaux de sécurité.

Les maîtres de ces chiens les exploitent comme des outils de travail et trop souvent, ils se contentent de les traiter comme tel. On ne les traite pas du tout comme des êtres vivants doués de sensibilité.

Source

Voici Pourquoi Vous Devez Mettre Des Niches À Hirondelles Chez Vous

Archéologie : Découverte D’une Gravure De Pénis De 1800 Ans