in

Une Dame Aide Un Sans-abri À S’en Sortir

Une blonde veut couper les cheveux de cet SDF. Mais lorsqu’elle découvre ce qu’il y a sous ses vêtements, elle se doit d’agir.

Plus de trois millions de gens vivent dans la rue aux États-Unis, première puissance économie mondiale. Les ex-soldats constituent le quart des SDF et parmi eux, il y a John Lochlan, originaire de Philadelphie. Il n’a pas une existence facile dans la rue et ses habits sont crasseux et bien vieux. Plein de gens sont désagréables et méchants avec lui et ça lui fait vraiment beaucoup de peine.

John est marginalisé parce qu’il est SDF et en plus de subir le climat, il est aussi victime de violences physiques. Il a déjà essuyé des coups de feu et a même eu un accident avec une voiture, accident qui lui a laissé des traces : il souffre de lésions à la moelle épinière et d’une infection à la cheville à cause de laquelle il ne peut se tenir debout. Sa jambe est en permanence enflée et lui fait un mal atroce et lorsque ses vêtements s’y frottent un tout petit peu, il peut se tordre de douleur.

Il n’y a pas d’hôpital qui veuille le soigner puisqu’il n’a pas de sécurité sociale. Cependant un de ces quatre, un médecin remarque que l’homme est très mal en point et choisit d’inscrire son nom sur une liste d’attente pour une prise en charge spéciale. Néanmoins, John n’en a plus pour longtemps et l’attente dure beaucoup trop.

This one is a heart breaker. John is someone I’ve gotten to know since his dramatic #phillystreetcuts (scroll back to view.) About a month ago while crossing a street he was hit by a car and ended up being hospitalized. I saw him 2 weeks ago and yesterday when I saw him my jaw dropped. He’s been living, eating, and sleeping in his wheel chair. His legs are unable to be elevated this way which they desperately need. They are so inflamed, his jeans barely fit around his ankles. Without insurance 2 hospitals said nothing was wrong until @templeuniv hospital had a doctor say he had spinal damage. I’m taking him to and from his appointments with a neurosurgeon but I cannot and will not wrap my head around a human being living on the streets at 60 years old unable to heal. Most social programs here have a wait, and John cannot wait. This infection and his state could very well lead to death. Is this the America we live in? If anyone in Philadelphia has a cheap, temporary rental please DM me as #dignityproject will cover costs. Thank you all. Much love❤️ @phillymayor and @councilmandomb this is a man in our city desperately in need of help. A @gofundme LINK IN BIO TO SUPPORT

A post shared by Lolly Galvin (@realhumanist) on

Blessé, faible et transparent pour tout le monde, ce SDF commence à ne plus croire en l’humanité et toute trace d’espoir s’apprête à le quitter, quand il fait la rencontre de quelqu’un qui choisit de s’occuper de lui.

Lolly Galvin est l’appellation de cette personne qui est la fondatrice du Dignity Project (Projet dignité en français). Cette association s’occupe des SDF de la ville de Philadelphie, en leur donnant des produits et services de première nécessité. Quand Lolly rencontre John pour la première fois pour lui demander s’il aimerait qu’on le coiffe gratuitement, celui-ci dit non. Il a trop honte et ne tente même pas de discuter avec elle.

You have two choices in this world. Live truthfully and authentically Or guarded and tied to a society that will never please you. Live free Be open LOVE

A post shared by Lolly Galvin (@realhumanist) on

Cependant, Lolly n’abandonne pas si vite. En plus, elle remarque que si rien n’est fait pour aider l’homme, il ne vivra pas bien longtemps, donc elle persiste. Il le convainc de s’ouvrir à son idée.

Après quelques semaines, elle parvient à faire en sorte que l’homme grognon s’ouvre et ils deviennent des amis. Parmi tous les cas qu’elle a rencontré, elle découvre quelque chose de différent en cet homme de la cinquantaine, chose qui la motive afin qu’elle vienne prendre soin de lui fréquemment. Elle pense que si elle ne fait rien, le chagrin aura raison de lui…

« What about the balloons? » John says as he looks at the table. I ask him if he wants them and he shakes his head. « They make me feel like somebody ya know? » Special thanks to @callmeleeesh who wiped her tears post-election and drove John to his hotel room bought by YOU. I will be leaving the country tomorrow for a couple of weeks, but he is in a safe and warm comfortable bed that’s FILLED with cards/gifts from around the country. Should you guys want to make a girl feel like he’s taken care of in my absence you may write him at: Guest JOHN LOUGHLIN Super 8 Bellmawr 341 S Black Horse Pike Bellmawr, NJ 08302 It’s not easy finding first floor (handicapped) rooms! Thank you all for going above and beyond for someone who’s never felt anything even close to this. #dignityproject

A post shared by Lolly Galvin (@realhumanist) on

Grâce à sa nouvelle amie, John retrouve le moral et démarre une lutte. Lolly de l’amène chez un autre docteur. Les deux vont consulter des spécialistes pour réfléchir sur l’idée d’opérer sa colonne vertébrale et soigner sa jambe infectée. C’est bien la toute première fois depuis de nombreuses années que quelqu’un prend soin de cet homme et lui donne toute l’affection qu’il souhaitait tant avoir.

Durant plusieurs années, c’était pour lui une énorme souffrance de faire un petit pas. Cependant, sa jambe étant soignée aujourd’hui, il peut marcher sans avoir mal.

John et Lolly n’étaient pas fait pour devenir amis. La première à être étonnée de cette grande amitié avec cet homme grognon et goujat mais très aimable, est Lolly. Néanmoins sa sympathie et son amour du prochain ont changé la donne. L’histoire de cette magnifique amitié a même circulé sur les chaînes de télé grâce aux médias locaux.

Des fois, une toute petite aide suffit pour changer du tout au tout l’existence d’une personne. John et Lolly ont vécu une expérience merveilleuse et hors du commun, cependant, si cela pouvait se produire partout dans le monde, dans les endroits où les gens en ont besoin, ce serait davantage admirable. L’humanité, la gentillesse et la compassion sont des qualités indispensables qui conditionnent le bien être général.

Un Pompier Sort Un Bébé Pitbull Des Flammes

Les Hommes Chauves Sont Plus Intelligents Selon Une Étude