in

Une Maman Apprend Que Sa Fille Est Trisomique

« Je n’avais aucune idée comment j’allais annoncer ça à mon mari ».

Hannah Seadschlag est une jeune femme originaire de l’Indiana qui  va bientôt avoir un bébé. Juste après leur mariage, Brian informe sa femme Hannah Seadschlag qu’il va s’engager avec l’armée américaine. Évidemment, les deux amoureux avaient déjà discuté de la question, mais Hannah ne pensait pas que ce jour allait venir. Elle éprouvait beaucoup de respect pour les femmes de militaires. Néanmoins, elle ne pensait pas en devenir une. Mais Hannah a bien vu que cela passionnait son homme et a alors accepté qu’elle rejoigne l’armée.

Alors, quelques semaines après, Brian a commencé son entraînement. Au même moment, Hannah a appris qu’elle attendait un bébé. Ils n’avaient pas prévu cela.

La grossesse s’est bien déroulée : saignements, contractions, dilatation. Ensuite, les médecins ont informé Hannah que son enfant souffrait probablement du syndrome de Down.

Brian était déjà en détachement pour les huit prochains mois et Hannah devait rester au lit pour sa santé et celle de son bébé. Elle n’a pas cessé de faire plein de tests et a catégoriquement refusé que les médecins arrêtent sa grossesse.

Mais lors d’une échographie, Hannah a remarqué que son bébé qu’elle voulait nommer Adaline avait une moitié de cœur plus grosse que l’autre.

Le médecin a expliqué : « Comme nous ne savons pas si votre fœtus a la Trisomie 21, il existe plusieurs raisons différentes pour ce problème cardiaque. Maintenant, si cela est normal, le cœur peut éventuellement se développer plus tard in utero. Mais si le fœtus a bien le T21, alors il aura des problèmes cardiaques majeurs. S’il peut survivre à une naissance stressante avec ce cœur, il devra alors subir une opération à cœur ouvert ou une greffe ».

Hannah a fondu en larmes. Elle avait peur de devoir faire des adieux à sa fille avant même d’avoir pu la voir. Malgré elle, Hannah a accepté de subir une amniocentèse, pour être sûre.

Le médecin a aussi dit : « Je sais que vous avez dit non à l’idée de mettre un terme à la grossesse, mais personne ne vous en voudrait. Avoir des enfants est difficile, avoir des enfants avec des besoins spéciaux est encore plus difficile. Tout va être consacré aux visites chez le médecin et aux chirurgies ».

Hannah était toute triste. Elle a prié pour que Dieu sauve sa fille et prenne sa vie à elle si l’une d’elles devait mourir.

Hannah devait patienter pendant deux semaines pour avoir les résultats. Brian et Hannah n’avaient qu’un seul moyen de communication : les mails. Et Hannah a eu le diagnostic : leur bébé était atteint de Trisomie 21. Cependant, Hannah n’a pas tout de suite informé Brian. Elle a attendu qu’il revienne pour les congés de Noël. Tout allait bien au moment où il partait, comment allait-elle lui annoncer cela ?

Voici leur conversation rapportée par Hannah :

– Alors chéri… Pendant ton absence, ils ont trouvé des problèmes avec le bébé. J’ai dû consulter un spécialiste et certains problèmes concernant son cœur m’ont amenée à demander une amnio pour déterminer si elle aurait le syndrome de Down ou non… Et elle l’a.

– Et alors ?

– Eh bien… Notre enfant ne va pas être « normal ».

– Hannah… Nous le savions déjà. Toi et moi sommes les choses les plus éloignées de la normale… Mais elle est la nôtre et c’est tout ce qui compte. De toute façon, la normale est ennuyeuse.

Dans une publication qui racontait son histoire, Hannah a écrit : « C’est pour cela que j’aime cet homme ».

Puis ils ont partagé des moments très émouvants et Brian a dû repartir.

Le 26 mars 2016, Hannah a eu son enfant. Brian a assisté à l’accouchement en vidéo, via téléphone.

Enfin, la petite Adaline a vu le jour.

Hannah a vécu plusieurs nuits blanches et a dû se rendre chez le médecin plusieurs fois. Puis les choses sont rentrées dans l’ordre.

Puis, le 14 juillet 2016, c’était enfin le retour de Brian à la maison.

La Trisomie 21 n’est pas la fin du monde. Ce n’est que le début d’une longue et belle histoire.

Source / Crédit Photo : Capture d’écran

Des Ouvriers Traînent Des Vaches Malades Vers L’abattoir

Un Père Célibataire Adopte Cette Fille Trisomique Rejetée Par 20 Familles